on the road again (1)

Publié le 5 Décembre 2012

la veille de mon depart, je regardais les horaires de train. Ayant 8 sacs remplis de mes affaires que j'avais du empacter a la derniere minute, l'avion aurait ete trop onereux pour moi. je decide donc de la faire a l'ancienne, comme j'aime. Mon itineraire est programmee: deux trains pour rejoindre l'extremite ouest du pays de Galles, Holyhead, avec un changement a Crewe, dans les midlands, et un ferry a 17h15 que je ne peux pas me permettre de rater (le suivant etant a 2h30 du matin).

On me dit sur le site internet qu'en prenant un train a 11h15 a Londres, j'arriverais a 13h13 a Crewe. J'aurais alors une correspondance a 13h27 et je serais a Holyhead a 16h, plus d'une heure en avance donc tout ira bien.

Pour plus de surete, j'arrive vers 10h a la gare de Londres Euston. Je prends mon billet pour Holyhead et achete de quoi grignoter dans le train. J'observe la grille des departs, et voit un train en partance pour Crewe a 10h24. Je me dis qu'il vaut mieux prevenir que guerir, et je vais pour prendre ce train-la.

Nous partons avec 20 minutes de retard. Je ne m'alarme pas puisque j'ai de la marge. Le trajet dure une eternite, et je commence a stresser lorsque 15h passe et nous sommes ne sommes pas encore a Crewe. Nous arrivons a Crewe a 15h10. Il y a un train pour holyhead a 15h25, je le prends donc en esperant ne pas arriver trop tard.

Evidemment c'est un omnibus. Je sais par experience, et ayant manque un ferry il y a peu, qu'il faut etre present 30 minutes avant le depart du ferry si l'on veut etre a bord. Je stresse tout le long du trajet, regardant les minutes s'envoler alors que le train cherche a se transformer en escargot. Lorsque sonne 16h45 et que je ne suis toujours pas au bon arret, j'abandonne l'idee d'avoir mon ferry. J'espere alors qu'il y a des hotels pas trop chers a Holyhead, et des gens presents dans la gare un dimanche soir de decembre pour me l'indiquer.

Nous arrivons en garde de Holyhead a 16h50. Je ne me presse pas particulierement pour porter mes valises, et arrive au bord du quai en dernier. Je vois alors le comptoir du ferry. Un employe me demande si j'ai mon billet. Je reponds que non. il me mene jusqu'au guichet, je prends un billet a la vitesse de la lumiere. C'est en voyant le billet dans mes mains sur lequel l'heure de depart, 17h15, que je me remets a esperer. la vendeuse me dit " depechez vous". Je ne me fais pas prier. je cours jusqu'a l'embarquement. un homme me demande mes bagages pour les peser. je lui souris " vous les voulez tous? vous etes sur?" il observe mon sac de rando, ma valise des annes 80, mes trois sacs plastiques, mon sac a dos et mon baluchon, et laisse tomber.

Un agent de la douane veut voir ma carte d'identite.C'est evidemment dans ces moments-la qu'on ne la retrouve plus, hein. Je lui assure que je l'avais il n'y a pas deux minutes. Je stresse. Il me dit " du calme, vous n'allez pas rater le bateau!" il est alors 17h. Je leve le nez de mon portefeuille " c'est vrai? Vous promettez?" il rit, il promet. " Dieu vous benisse!" je m'exclame! Il laisse tomber aussi. un employe me demande ce que je veux garder avec moi et ce que je veux mettre dans la soute. je jette tout mes sacs au sol et ne garde que mon sac a main. L'employe qui me suit depuis le debut me dit d'abandonner les sacs la, et de courir jusqu'au bus. je me precipite, saute dedans, les portes se ferment, et on part a tout allure jusqu'au ferry.

Une fois a bord, avec un coca devant moi, a 17h15, je me detends enfin. Je suis partie! Je l'ai fait! Une page est tournee, et cette nouvelle page est deja pleines de nouvelles aventures!

Rédigé par Les tribulations 2 jeunes filles au pair

Repost 0
Commenter cet article